État des lieux: quand faut-il en rédiger un?

Quand vous cherchez un logement en location, vous pouvez faire appel à un agent immobilier. Mais vous pouvez tout aussi bien consulter les sites de petites annonces entre particuliers. Mais, si vous voulez rechercher de manière efficace et sans perdre votre temps, le mieux serait de commencer par répondre à quelques questions comme:

  • quel est le montant du loyer que vous pourriez verser chaque mois ? Pensez qu’il ne faudrait pas que votre compte bancaire passe dans le rouge ! Aussi, vous calculerez la différence entre vos revenus et vos dépenses habituelles pour être fixé. Aussi bien, les spécialistes vous diront que le montant de votre loyer, ou des vos mensualités en cas d’achat, ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus
  • quelle surface habitable et combien de chambres vous faut-il ? Tout dépendra bien évidemment de la composition de votre famille. Composition actuelle mais aussi à venir
  • dans quelle ville ou au moins dans quel secteur ? En réduisant le champ de recherche, vous gagnerez du temps. Parfois, vous déménagerez pour vous rapprocher de votre famille ou pour être plus près de votre travail. Au moins, vous perdrez moins de temps sur la route.

Etat des lieux

État des lieux : quand faut-il le faire?

C’est avec ces renseignements que votre agent immobilier pourra compléter votre dossier. Mais c’est aussi ces informations qui vous permettront de compléter au mieux le moteur de recherche des sites de petites annonces. Au moins, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés susceptibles de vous plaire. Vous ne perdrez plus votre temps à feuilleter des pages et des pages de résultats ! Maintenant que les visites sont terminées, sans doute avez-vous pris votre décision. Et vous avez hâte de fixer une date pour la remise des clés.

C’est à cette même date que vous signerez le bail de location. Et c’est également à cette date que vous rédigerez un état des lieux de sortie. Ce document décrit l’état du logement et de ses équipements, pièce par pièce, à votre arrivée. Il faudra à nouveau en rédiger un à la fin du contrat de location, le jour de votre sortie. Un état des lieux est toujours réalisé en double exemplaires : un pour le locataire et un pour le bailleur.

Le plus souvent, un état des lieux est fait à l’amiable, entre le bailleur et le locataire. Et ce sera complètement gratuit. Mais, parfois, le propriétaire du logement mandatera une tierce personne pour le remplacer. Ce sera un agent immobilier ou un huissier. Quand un agent immobilier ou un huissier de justice intervient, il y a des frais à payer. Généralement, la facture sera partagée entre le locataire et le propriétaire.

Etat des lieux

Que sera-t-il noté sur votre état des lieux?

Vous trouverez facilement un modèle d’état des lieux vierge sur internet. Une fois que vous aurez téléchargé ce modèle, il suffira de l’imprimer. C’est en lisant le modèle de votre état des lieux que vous apprendrez qu’il existe des mentions obligatoires comme :

  • la description de toutes les pièces avec leurs équipements. Il faudra être minutieux et tout passer au peigne fin : le plafond, le sol, les murs et les équipements. Tout sera noté sur cet état des lieux : même le plus petit des défauts
  • un inventaire des clés permettant d’accéder au logement. Le locataire en recevra plusieurs jeux et le propriétaire en gardera un
  • le relevé des compteurs d’électricité, d’eau et de gaz, le cas échéant. Si vous n’effectuez pas de relevé, ne venez pas vous plaindre que vous avez à payer les dernières consommations énergétiques de votre prédécesseur !
  • ajouter sur l’état des lieux de sortie les coordonnées du locataire sortant. Ainsi, le bailleur pourra le joindre facilement si besoin.

Et oui, établir un état des lieux vous demandera du temps, et même beaucoup de temps ! Mais pensez que ce sera important si vous avez envie de récupérer votre caution le jour de votre sortie. Cette caution, aussi appelé dépôt de garantie, est versée à la date de la signature du contrat de location par le locataire au bailleur. Son montant est égal à plusieurs mois de loyer. Ce dépôt de garantie servira en cas de loyer impayé, de charges impayées mais aussi de réparations à effectuer. Par contre, il faut vraiment que ce soit le locataire l’auteur des dégradations. Ici, il faudra comparer l’état des lieux d’entrée et celui de sortie. Toutefois, quand les dégradations sont dues à la vétusté, le locataire ne sera en aucun cas désigné comme responsable. Il n’aura donc pas à supporter les frais de réparations. C’est le propriétaire qui devra tout payer.

Une fois cet état des lieux terminé, il sera annexé au bail de location. Si tel n’était pas le cas, cela ne voudrait pas dire que le contrat de location serait caduque. Cela sous-entendrait simplement que le locataire est entré dans un logement en bon état. Et donc il devra rendre le logement dans le même état. Encore une fois, il en va du retour de sa caution.

Etat des lieux

Quand devez-vous rédiger votre état des lieux?

Les spécialistes vous conseilleront de toujours effectuer un état des lieux quand il fait clair. En effet, à la lumière artificielle, les défauts vous sauteront certainement nettement moins aux yeux. En entrant dans le logement, vous commencerez toujours par vérifier qu’il y a bien de l’électricité dans toutes les pièces. Vous testez les prises et vous mettez en marche les équipements fonctionnant à l’électricité. S’il manquait une ampoule dans une pièce, vous le signalez. À défaut, votre bailleur pourrait vous la facturer le jour de votre sortie, à la fin du contrat de location.

Pour l’eau, il suffira d’ouvrir tous les robinets et même celui de la douche et de la baignoire. Pensez aussi à tirer la chasse d’eau. Certains logements sont aussi alimentés en gaz. Ce sont ceux qui possèdent des équipements comme une chaudière ou une plaque de cuisson à gaz. Là encore, vous mettrez tout en route. Voyez l’état des menuiseries à l’intérieur comme à l’extérieur. Vous ouvrez aussi les tiroirs et les portes de placard. Encore une fois, tout sera noté même le plus petit défaut ! Une peinture qui commence à s’écailler, une fissure naissante et même une minuscule tâche.

Voilà, c’est terminé ! Normalement votre état des lieux doit être impeccable. En tout cas en théorie ! Parce qu’en pratique, il ne serait pas étonnant que vous dénichiez des défauts une fois que vous occupez le logement. C’est vraiment chose courante. Si cela vous arrivait, pas de panique ! Il existe un loi qui vous protège. Cette loi dit que vous pouvez modifier votre état des lieux dans les dix jours qui suivent la date de rédaction de votre état des lieux. En clair, il s’agit d’un droit de rectification.

Si votre bailleur ne connaissait pas cette loi ou s’il ne voulait pas appliquer la loi, vous n’y allez pas par quatre chemins ! Vous lui envoyez sans attendre un courrier recommandé. Et si vraiment il continuait de faire la sourde oreille, vous faites appel à un huissier de justice. Lui seul serait capable de mettre fin à ce différend. Certes, vous aurez des frais à payer. Mais encore une fois, pensez à votre caution.